Les conseils de nos vétérinaires pour les chiens, Conches-en-Ouche

Vous êtes ici : Accueil > Nos conseils > Chien
Alimentation chien, croquettes alimentaires, Conches-en-Ouche

Conseils sur l'alimentation

Nos compagnons ne mangent pas comme nous !!!
Leurs besoins varient en fonction de leur mode de vie, de leur stade de développement (âge, taille …) et/ou de leur pathologie.
Nous sommes très attentifs à leur préconiser une alimentation adaptée tout au long de leur vie afin d’optimiser leurs défenses immunitaires, de respecter le métabolisme de leurs organes et leur éviter ainsi des maladies.
Nous vous donnons la possibilité à la clinique vétérinaire à Conches-en-Ouche de vous procurer un aliment de bonne qualité et qui respecte ces objectifs. Nous avons sélectionné pour votre animal des aliments adaptés à tous les chiens, les chats et les NAC. Vous trouverez également des croquettes pour les animaux atteints de maladies ou après une chirurgie.
Demandez nous conseil pour un bon régime alimentaire.
Nous pouvons fournir aussi sur commande d’autres références que celles disponibles en stock.

Maladie, vaccination chien, Conches-en-Ouche

Contre quelles maladies doit-on faire vacciner son chien?

L’intérêt de la vaccination est d’épargner et de protéger son animal des maladies mortelles et contagieuses.
La maladie de Carré est une maladie très contagieuse due à un virus. Elle sévie toujours en France et concerne les animaux de tout âge. Elle peut entraîner des symptômes variables tels que des troubles digestifs (vomissements, diarrhée), respiratoires, nerveux, oculaire ou encore dermatologique. Son évolution est bien souvent mortelle.

L’hépatite de Rubarth, maladie contagieuse qui est due à un virus entraînant de la fièvre et une atteinte grave du foie se traduisant par des troubles digestifs.

La parvovirose très contagieuse due à un virus (le parvovirus), elle se traduit par une gastro-entérite hémorragique sévère conduisant souvent la mort de l’animal. Le virus est extrêmement résistant dans le milieu extérieur. La contamination peut se faire simplement quand un animal non protégé renifle les déjections d’un animal contaminé. La vaccination des chiots contre la maladie peut débuter dès l’âge de 5 semaines.

La leptospirose est due à des bactéries, appelées leptospires. Ces bactéries sont véhiculées par l’urine des rongeurs et peuvent contaminer de nombreuses espèces animales ainsi que l’homme. La leptospirose se traduit par une gastro-entérite hémorragique. Les animaux peuvent se contaminer dans les zones d’eau stagnante comme les lacs, marécages, rivières,…

La toux de chenil est caractérisée par une trachéobronchite très contagieuse, touchant surtout les chiens en collectivité (chenil, pension, élevage, exposition …). De nombreux agents sont impliqués dans la toux de chenil (bactérie et virus). Le virus Parainfluenza est très souvent impliqué. La plupart des vaccins pour chiens contienne cette valence.

La piroplasmose est due à un parasite du sang, le piroplasme, transmis à votre chien par les tiques. La fatigue, une forte fièvre et l’émission d’urine foncée, sont les symptômes les plus fréquemment rencontrés. Ce parasite peut entraîner la mort de l’animal.

La lyme est due à une bactérie (connue sous le nom de borréliose), transmis à votre chien par les tiques. La fatigue, une forte fièvre, boiterie ambulatoire sont les symptômes rencontrés. Cette maladie peut entraîner la mort de l’animal.

La rage est une maladie contagieuse, transmissible à l’homme. Elle se traduit par des troubles nerveux conduisant obligatoirement à la mort. Elle fait l’objet d’une surveillance sanitaire stricte qui impose la vaccination pour tous les chiens vivants en zone déclarée infectée. Elle est aussi obligatoire pour les chiens de première et deuxième catégorie, pour les chiens introduits dans les campings ou centres de vacances, en cas d’importation ou d’exportation, pour les chiens introduits en Corse ou en DOM.

Il est donc important de vacciner votre animal en prévention de toutes ces maladies. Pensez à vermifuger deux à trois fois par ans et à traiter votre animal contre les parasites externes (puces et tiques) Son traitement est de deux à quatre fois par an suivant son exposition aux risques.
Si vous avez des questions au sujet de la santé de votre animal, n’hésitez pas à communiquer avec nous. Il nous fera plaisir de vous répondre.

LA GERIATRIE

Saviez-vous que votre animal entre dans ses années « senior » à partir de 7 ans pour les chiens de petite taille et de 5 ans pour les chiens de grande taille. Pour les chats, ses années « sénior » seraient de 7 ans.
La gériatrie est la branche de la médecine qui s’attache aux problèmes de santé particuliers au vieil âge. Le vieillissement affecte tous les organes et systèmes vitaux (reins, foie, coeur, poumons, prostate /utérus, peau, dents). Certaines maladies peuvent passer inaperçues dans leur stades précoces.
Un examen médical peut vous être proposé : une consultation de santé accompagnée d’une échographie abdominale et une analyse sanguine.
Il ne faut pas attendre d’être vieux pour faire du dépistage. Une détection précoce peut aider à la prévention ou même diminuer la progression de la pathologie.

Surveillez tous les signes de changements physiques ou de comportement chez votre compagnon. Si vous répondez OUI à l’une de ces affirmations, il serait bon de procéder à l’examen poussé de gériatrie.

  • Mon animal boit plus souvent.
  • Mon animal urine plus souvent.
  • Mon animal perd ses habitudes de propreté.
  • Mon animal change ses habitudes alimentaires (mange + ou mange -).
  • Mon animal perd ou prend du poids.
  • Mon animal présente des changements dans son comportement ou dans son activité.
  • Mon animal présente de la raideur ou une boiterie persistante. Il a du mal à monter ou descendre les escaliers.
  • Mon animal halète beaucoup après avoir fait sa ballade. Il a développé une toux.
  • Mon animal manifeste une mauvaise haleine. Il a du mal à croquer ses croquettes.
  • Mon animal présente des bosses ou masses. Il présente des changements dans son pelage.
  • Mon animal semble désorienté. Il participe moins à la vie familiale.
  • Mon animal semble pas bien voir ou se cogne lorsqu’il se trouve dans un environnement inhabituel.
  • Mon animal modifie ses habitudes de sommeil, il dort plus souvent ou dort durant la journée et est actif la nuit.
  • Mon animal semble avoir de la difficulté à déféquer ou uriner.
  • Mon animal n’est simplement pas lui-même.

Si vous avez des questions au sujet de la santé de votre animal, n’hésitez pas à communiquer avec nous. Il nous fera plaisir de vous répondre.

LA DENTISTERIE

Il faut se préoccuper de l’hygiène buccale de nos chiens et de nos chats afin de garder leurs dents propres et surtout en bonne santé.
Une hygiène dentaire inadéquate se traduit par une accumulation de bactéries sur le tissu dentaire et un dépôt de plaque et de tarte.
Votre animal sera rapidement affligé d’une mauvaise haleine sans parler de la gingivite (infection des gencives). Le cas échéant, votre fidèle compagnon aura besoin de soins dentaires.
Une prophylaxie dentaire consiste en un examen complet de la dentition par le vétérinaire, nettoyage et polissage des dents sous anesthésie générale et des soins dentaires complémentaires (retrait de dents …), au besoin.
Par la suite, vous devrez idéalement veiller à appliquer un plan d’hygiène buccale (dentifrice et/ou solution à diluer dans l’eau de boisson) à la maison pour entretenir et maintenir sa santé buccale retrouvée !
En résumé, faire un suivi de l’état de santé buccale de votre compagnon tout au long de sa vie (lors du bilan de santé chez le vétérinaire), programmer une prophylaxie dentaire selon les besoins et brossage de dents quotidien.
Attention, chez les animaux de compagnie, les problèmes dentaires dégénèrent assez rapidement.
Nous accueillons votre animal le matin à la clinique, à jeun de la veille. En début d’après-midi, nous vous donnons des nouvelles de votre compagnon. Ils sont placés sous surveillance tout au long de l’hospitalisation. Les sorties s’effectuent vers 18 heures.
L’auxiliaire de soin vous indiquera toutes les recommandations.
. Une visite préopératoire est réalisée avant l’intervention. Un bilan sanguin peut être conseillé par votre vétérinaire.
Pensez qu’une alimentation de qualité (en rapport avec l’âge et la taille de l’animal) est fortement recommandée afin de prolonger l’espérance de vie de votre chien et/ou chat. N’hésitez pas à nous demander conseil, nous pouvons vous calculer le coût journalier et la durée du sac en fonction de votre animal. Une carte vous est proposée, au bout du 10 ème achat, le 11 ème vous est offert à l’identique.
Nous pratiquons le paiement en plusieurs fois sans frais en vous munissant d’un RIB.
Si vous avez des questions au sujet de la santé de votre animal, n’hésitez pas à communiquer avec nous. Il nous fera plaisir de vous répondre.

LE CYCLE DES CHALEURS

La puberté de la chienne varie entre 6 et 24 mois, selon la taille de la chienne (5 à 6 mois pour les races naines et petites, 6 à 8 mois pour les races moyennes, 12 à 24 mois pour les grandes races et géantes).
En moyenne, les chiennes sont cyclées tous les 6 mois, mais chez certaines l’intervalle entre 2 cycles peut varier de 4 à 12 mois. Les chaleurs peuvent être décomposées en 2 phases :

  • Le pro oestrus (durée de 3 à 17 jours avec une moyenne de 9 jours). La femelle attire le mâle, mais n’accepte pas l’accouplement, les premières pertes apparaissent et ont un aspect sero-hemoragique : la vulve gonfle.
  • L’oestrus (durée de 3 à 21 jours, moyenne de 9 jours). La chienne accepte l’accouplement, les pertes s’éclaircissent, il s’agit de la période où l’ovulation a lieu. De manière idéale, la saillie devra avoir lieu dans les deux jours qui suivent l’ovulation.

Après les chaleurs se déroule le metoestrus qui correspond soit à la gestation (63 jours) s’il y a eu saillie, soit pseudo gestation avec éventuellement une montée de lait (lactation nerveuse) mais, sans gestation.
Ensuite le cycle terminé, la chienne passe dans une phase de repos sexuel de 4 à 10 mois appelé l’anoestrus.
Si vous n’avez pas l’intention de faire reproduire votre chienne, je vous conseille de stériliser votre chienne précocement afin de diminuer les risques de tumeurs sur les mamelles.
Stérilisation avant les premières chaleurs : 99 % de prévention
Stérilisation après les premières chaleurs : 95 % de prévention

Il n’y a pas de différence significative entre les deux mais cela montre que l’effet préventif décroît avec l’âge.

  • Pour les femelles de petite taille prévoir la stérilisation avant les 2 ans ½ et 3 ans
  • Pour les femelles de taille moyenne prévoir la stérilisation avant les 3 ans et 3 ans ½
  • Pour les femelles de grande taille prévoir la stérilisation avant les 3 ans ½

Nous accueillons votre animal le matin à la clinique, à jeun de la veille. En début d’après-midi, nous vous donnons des nouvelles de votre compagnon. Ils sont placés sous surveillance tout au long de l’hospitalisation. Les sorties s’effectuent vers 18 heures. L’auxiliaire de soin vous indiquera toutes les recommandations.
Nous vous rappelons que l’anesthésie se fait par gazeuse et intubation, ce qui permet de contrôler les fréquences cardiaque et de faciliter les réanimations. Le réveil se fait beaucoup plus rapidement qu’une anesthésie fixe. Une visite préopératoire est réalisée avant l’intervention. Un bilan sanguin peut être conseillé par votre vétérinaire.
Si vous avez des questions au sujet de la santé de votre animal, n’hésitez pas à communiquer avec nous. Il nous fera plaisir de vous répondre.

POURQUOI FAIRE STERILISER VOTRE CHIENNE

En plus de sauver des vies, la stérilisation comporte plusieurs avantages pour les propriétaires et pour votre compagnon à 4 pattes.
Un animal stérilisé sera plus calme et plus affectueux et surtout moins enclin aux fugues. Chez les mâles, elle diminue l’agressivité et les risques de bagarres territoriales. Pour les femelles, la stérilisation élimine les périodes de chaleurs, les visites des mâles et aide à prévenir les tumeurs mammaires et les grossesses nerveuses. En fait, une chatte ou une chienne opérée a 95 % de chances de ne pas développer de métrites (infection de l’utérus) et des cancers de l’utérus et des mamelles.

Contrairement aux idées reçues, il n’est pas nécessaire qu’une femelle ait une portée avant qu’elle se fasse opérer.

La stérilisation animale est une intervention chirurgicale bénigne (ovariectomie pour les femelles et castration pour les mâles) qui sert à combattre la reproduction excessive des animaux. La descendance d’un couple de chats peut atteindre 12 680 individus en cinq ans. Cette surpopulation est l’une des plus grandes causes de l’abandon des animaux.
Combien d’entre eux finiront dans des refuges, écrasés sur les routes ?
Nous accueillons votre animal le matin à la clinique, à jeun de la veille. En début d’après-midi, nous vous donnons des nouvelles de votre compagnon. Ils sont placés sous surveillance tout au long de l’hospitalisation. Les sorties s’effectuent vers 18 heures. L’auxiliaire de soin vous indiquera toutes les recommandations. Au 3 ème jour, un contrôle est réalisé par le Vétérinaire. Le retrait des fils se fait au 12 ème jour.

La surpopulation animale est un sérieux problème. Les propriétaires actuels ou potentiels peuvent contribuer à enrayer ce problème en limitant le taux de naissance chez les animaux. Or, nombreux sont ceux qui croient ne pas contribuer à ce problème en plaçant les chatons et les chiots de leurs portées dans de bons foyers. Pourtant ils ne font qu’éliminer un foyer potentiel pour les innombrables autres chatons et chiots qui existent déjà et qui n’ont pas toujours de maison.

Nous vous rappelons que l’anesthésie se fait par gazeuse et intubation, ce qui permet de contrôler les fréquences cardiaque. Le réveil se fait beaucoup plus rapidement qu’une anesthésie fixe. Une visite préopératoire est réalisée avant l’intervention. Un bilan sanguin est conseillé par votre vétérinaire.
Si vous avez des questions au sujet de la santé de votre animal, n’hésitez pas à communiquer avec nous. Il nous fera plaisir de vous répondre.

POURQUOI FAIRE CASTRER VOTRE CHIEN

La castration du chien est une intervention pratiquée très fréquemment. Cette opération peut être décidée pour diverses raisons :

  • pour des raisons légales car le chien est de première catégorie par exemple,
  • pour supprimer certains troubles comportementaux (fugue, agressivité...),
  • pour prévenir et/ou traiter certaines maladies.

Voici les conseils que nous pouvons donner aux maîtres car cela permet de connaître les véritables bénéfices de la castration du chien. C'est indispensable pour traiter certaines pathologies.

La castration atténue les ardeurs sexuelles du chien. Elle diminue donc nettement les comportements de fugue et de vagabondage (à la recherche des chiennes en chaleur) mais également le risque d’accident sur la voie publique lié à ces fugues.

Elle présente, par ailleurs, l’avantage de réduire les bagarres dans les familles où cohabitent plusieurs chiens mâles. L’idéal est même de faire stériliser ces chiens dès l’âge de la puberté pour limiter le risque d’apparition de conflits (il convient alors de stériliser l’ensemble des chiens de la meute).

La castration en prévention de certaines pathologies

La castration du chien prévient l’apparition ultérieure de certaines maladies hormono-dépendantes.

  • Elle permet d’éviter l’apparition de tumeurs testiculaires (tumeurs relativement fréquentes chez le chien)
  • Elle limite le risque d’apparition des abcès des glandes anales,
  • Elle diminue le risque d’apparition des tumeurs périanales
  • Elle réduit le risque d’apparition d’une hernie périnéale,
  • 50 à 80% des chiens de plus de 5 ans et 95% des chiens de plus de 9 ans souffrent d’une hyperplasie bénigne de la prostate (augmentation de taille de la prostate liée à un dérèglement de la sécrétion de testostérone). Cette affection ne s’accompagne pas toujours de signes cliniques mais peut ultérieurement se compliquer de diverses affections prostatiques (abcès, kyste, inflammation...) La castration prévient l’apparition de ce phénomène.

La castration en tant que traitement

La castration est le traitement de choix lors de :

  • torsion testiculaire
  • inflammation testiculaire
  • tumeur testiculaire (après s’être assuré qu’aucune métastase ne soit présente)
  • syndrome de féminisation (phénomène associé au développement de certaines tumeurs testiculaires: suite aux dérèglements hormonaux, le chien perd ses poils de façon symétrique, notamment autour de l’anus et en région génitale puis sur tout le corps, ses mamelles se développent et le mâle atteint peut même se mettre à sécréter du lait...)

Elle fait également partie du traitement de :

  • l’hyperplasie bénigne de la prostate,
  • des inflammations, abcès ou kystes prostatiques

Cas particulier du chien cryptorchide

Les testicules ne sont pas présents dans les bourses du chiot dès sa naissance. Ils “migrent” de l’intérieur de l’abdomen vers la région de l’aine durant la gestation et finissent leur parcours dans le scrotum vers l’âge de 6 à 8 semaines. Chez certains animaux, cette “migration” ne s’effectue pas correctement et un des testicules ou les deux reste(nt) en position intra-abdominale ou s’arrête(nt) dans la région de l’aine. Le chien porteur de cette anomalie est appelé chien cryptorchide et le testicule placé en position anormale est nommé testicule ectopique. Il est très vivement conseillé de faire stériliser ces chiens cryptorchides car les tumeurs
testiculaires sont nettement plus fréquentes sur les testicules ectopiques que sur des testicules normaux (risque 14 fois supérieur).

Si la castration du chien présente de très nombreux avantages, elle peut comporter quelques inconvénients qu'il est bon de connaître pour les éviter.

Nous vous rappelons que l’anesthésie se fait par gazeuse et intubation, ce qui permet de contrôler les fréquences cardiaque. Le réveil se fait beaucoup plus rapidement qu’une anesthésie fixe. Une visite préopératoire est réalisée avant l’intervention. Un bilan sanguin est conseillé par votre vétérinaire.
Si vous avez des questions au sujet de la santé de votre animal, n’hésitez pas à communiquer avec nous. Il nous fera plaisir de vous répondre.

LA VISITE PUBERTAIRE

La consultation pubertaire est un rendez-vous important dans la vie de votre compagnon. Elle permet un contrôle du stade de croissance, une appréciation de l’état dentaire, une vérification et une adaptation du statut vaccinal, une aide dans le développement comportemental du chiot ou chaton.

Ne pas prendre de conseils pour son animal entre 3 et 15 mois, c’est un peu comme, toutes proportions gardées, élever un enfant sans médecin, sans dentiste, sans école entre 6 et 25 ans.

L’intérêt et la richesse de cette visite réside dans l’interaction entre le maître et le vétérinaire, avec notamment une adaptation de la prévention des maladies et des infestations parasitaires et ce en fonction du mode de vie de chacun : il est évident qu’un chien de chasse ou un chat de campagne ne court pas les mêmes risques qu’un chien citadin ou un chat d’appartement, mais ils nécessitent tous des soins particuliers.

Enfin, la consultation pubertaire est l’occasion de discuter l’éventualité d’une stérilisation, souvent conseillée chez la chienne, la chatte et le chat.

Si vous avez des questions au sujet de la santé de votre animal, n’hésitez pas à communiquer avec nous. Il nous fera plaisir de vous répondre.

L’HYGIENE DE VOTRE CHIEN

La santé et la beauté de votre chien passent par un entretien régulier de son pelage.

Les races à poils longs nécessitent plus d'entretien que les races à poils courts. Un brossage régulier est indispensable. Il permet d'éliminer le souspoil mort, responsable de l'aspect terne du pelage et permet de faire respirer la peau.

Le bain constitue un autre élément de l'entretien du pelage de votre chien mais aussi un facteur d'hygiène pour vous et votre entourage. Le pH de la peau du chien est toutefois très différent de celui de l'homme et contrairement à ce que l'on pourrait penser, la peau du chien est plus fragile que la notre. C'est la raison pour laquelle il ne faut pas utiliser de shampooing pour humain ni même pour nourrisson.

Il existe plusieurs types de shampooings pour chien, en fonction du type de pelage et de l'état de la peau. N'hésitez pas à nous demander conseil lors de votre prochaine visite.

Soins des oreilles
L'oreille du chien est faite de façon très différente de celle de l'homme. Le conduit auditif en forme de "L" favorise l'accumulation du cérumen et secondairement les otites. Il convient donc de vérifier régulièrement l'état des oreilles de votre chien. Le nettoyage des oreilles s'effectue à l'aide de produits spécifiques permettant de dissoudre le cérumen, sans être irritant pour l'oreille. L'entretien des oreilles se fera d'autant plus facilement que le chien est habitué dès son plus jeune âge.

Soins des yeux
L'entretien des yeux fait partie des habitudes à donner à votre chien dès son plus jeune âge. Il convient d'employer une solution nettoyante oculaire spécifique et de procéder au nettoyage en faisant couler directement un jet doux de l'angle extérieur vers l'angle intérieur de l'oeil. Essuyez ensuite le surplus qui a coulé sur les poils et les salissures à l'aide d'un coton ou d'un tissu non pelucheux, humide et propre. Demandez-nous conseil sur le rythme des nettoyages à effectuer pour votre chien. Si une rougeur apparaît ou si votre chien garde l'oeil fermé, consultez nous rapidement.

Si vous avez des questions au sujet de la santé de votre animal, n’hésitez pas à communiquer avec nous. Il nous fera plaisir de vous répondre.

LES GROSSESSES NERVEUSES DE LA CHIENNE

Cette maladie touche uniquement les chiennes non stérilisées.

Elle se manifeste généralement deux mois après les chaleurs de votre animal. La chienne va reproduire les mêmes symptômes que si elle allait mettre bas. L'animal atteint par la grossesse nerveuse, également nommée pseudo-gestation ou lactation nerveuse, va présenter différents symptômes qui peuvent être plus ou moins nets :

  • Modifications du comportement : l'animal prend certains objets pour les materner, agitation, troubles de l'appétit ;
  • Modifications physiologiques : les mamelles peuvent gonfler et même produire du lait en grande quantité dans certains cas. Des léchages intempestifs de la vulve et des mamelles peuvent être présents.

La grossesse nerveuse doit être prise au sérieux car l'accumulation de lait dans les mamelles et les troubles du comportement peuvent mettre en danger la santé de votre chienne : anorexie, irritations dues aux léchages ou même infection des mamelles.

Avant tout traitement, il faut s'assurer formellement qu'il n'y a pas de gestation réelle en cours. Ce traitement repose sur plusieurs principes :

  • Traitement hygiénique : il convient de confisquer tous les objets et de mettre à la diète la chienne pour créer un choc physiologique.
  • Traitement médical : un traitement hormonal par voie orale, prescrit par votre vétérinaire, et, éventuellement, un traitement local permet de tarir rapidement la lactation de votre chienne.

En cas de récidives fréquentes, il peut être nécessaire d'envisager la stérilisation de votre chienne afin de supprimer les stimulations hormonales qui provoquent ces grossesses nerveuses récurrentes.
Si vous avez des questions au sujet de la santé de votre animal, n’hésitez pas à communiquer avec nous. Il nous fera plaisir de vous répondre.

Contact
Dernière annonce
Trouvé à :
Eleveuse de Colley et de Yorkshire
Mme GIRARD Dominique Eleveuse ...
En savoir plus »